La fin d’Instagram

Pourquoi j’ai supprimé mon compte Instagram :

  • Je suis photographe. La qualité est mauvaise, ce n’est pas ce que je veux montrer. Il y a d’autres types de contenus possibles. C’est très bien, mais ce n’est pas ce dont j’ai besoin.
  • Les algorithmes, toujours les algorithmes.
  • Il faut payer pour être vu en dehors des principaux comptes “amis”. Je ne veux pas voir les comptes que je “like” le plus, mais ceux que personne ne choisit à ma place. Si c’est le hasard, tant mieux.
  • On ne peut pas être partout. Le monde de la photographie crée de l’anxiété chez les photographes : on nous dit qu’il faut être visibles partout, être tout le temps pour nourrir les algorithmes de tout le monde.
  • Pour 50 nouveaux abonnés, 55 qui disparaissent. Pourquoi ? Parce que ce sont principalement des photographes qui s’abonnent aux comptes des autres photographes pour se désabonner ensuite, juste pour avoir le plaisir de faire gonfler leur audience. Certains ce sont même réabonné plusieurs fois car pas de réactions de ma part. À la fin, il ont abandonné.
  • On bosse pour qui, merde ?

Je préfère me concentrer sur 3 réseaux : diaspora*, le principal. Facebook, pour les rencontres certaines interactions impossibles ailleurs, Flickr pour la possibilité de téléverser les photos en HD.

Et mes deux sites internet, bien sûr.
https://www.stewencorvez.com
http://www.defilmince.com

#réseauxsociaux #facebook #instagram #photographe #photographie #photo